Le patriarcat et les institutions américaines

20,00 

Partant d’une conception étroite limitée à la famille et aux droits individuels à l’héritage, la définition du patriarcat s’élargit pour inclure la gouvernance d’institutions autres que la famille. Le présent ouvrage se veut l’illustration du concept.

En stock

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

L’édition complète 1961 du Webster’s Third New International Dictionary donne la définition suivante du mot « patriarcat » : « organisation sociale caractérisée par la suprématie du père dans le clan ou la famille dans les fonctions religieuses et domestiques, la dépendance légale de la femme ou des femmes et des enfants, et la prise en compte de la descendance et de l’héritage par la lignée des mâles ». La seconde définition est : « Une société ainsi organisée ». L’étymologie du mot lui-même remonte à 1632, lorsque le roi d’Angleterre Charles Ier commençait à avoir de sérieux problèmes politiques avec la classe des marchands puritains dans son royaume. En 2008, le Merriam-Webster On-Line Dictionary révisa le sens du mot pour retenir comme première définition : « Contrôle par les hommes d’une partie excessivement étendue du pouvoir ». Et comme seconde définition il ajouta : « une société ou une institution organisée conformément aux principes ou aux pratiques du patriarcat ». Ainsi entre ces deux dates, 1961 et 2008, nous observons un glissement sémantique : partant d’une conception étroite limitée à la famille nucléaire et aux droits individuels à l’héritage, la définition s’élargit pour inclure la gouvernance d’institutions autres que la famille. Le présent ouvrage se veut l’illustration du concept et de son évolution.

Poids 481 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

McCollum Feeley Francis (Dir.)

Collections & revues

Sociétés, religions, politiques

Thème du livre

Sociologie

ISBN-13

978-2-915797-44-2

ISSN

1771-6195

Date de parution

2009

Pagination

318