Une tradition transatlantique

20,00 

Après avoir été éclipsé par le néo-conservatisme, ce que les Américains appellent political realism redevient, avec l’élection de Barack Obama, le principal courant cadre conceptuel de la politique étrangère américaine.

En stock

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

Après avoir été éclipsé par le néo-conservatisme, ce que les Américains appellent political realism redevient, avec l’élection de Barack Obama, le principal courant cadre conceptuel de la politique étrangère américaine. Mais en dépit de son succès, le réalisme politique américain et ses origines sont mal connus de part et d’autre de l’Atlantique. En établissant sa généalogie depuis la création de la fédération américaine jusqu’au vingtième siècle, ce livre dévoile la partie immergée de l’iceberg et montre que, loin d’être étranger à la tradition américaine, ce courant de pensée a largement contribué à faire des États-Unis ce qu’ils sont devenus. Au delà de la politique étrangère, l’adoption et l’adaptation de la tradition réaliste européenne a en effet joué un rôle décisif dans l’histoire américaine. Par sa contribution dans le choix des institutions fédérales et dans la détermination des anciennes colonies à rester unies, le réalisme politique est sous-jacent à l’incroyable aventure politique d’une république fédérale en constante expansion et refusant pourtant le fatalisme de la pluralité étatique.

Poids 477 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

Jean-Marie Ruiz, Préface de Pierre Hassner

Collections & revues

Sociétés, religions, politiques

ISBN-13

978-2-915797-57-2

ISSN

1771-6195

Date de parution

2010

Pagination

322

Thème du livre

Histoire