Revue des Etudes Maistriennes

20,00 

Ces actes de colloque explorent, à la lumière de l’histoire passée et présente, les lignes de force intellectuelles qui composent la figure aussi imposante que problématique du comte Joseph de Maistre.

En stock

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

À l’initiative commune de l’Institut d’études supérieures en sciences humaines et sociales de l’Université de Moscou, de l’Académie des sciences de Russie et du Centre des Études maistriennes de l’Université de Savoie, un colloque international s’est tenu à Moscou les 19 et 20 juin 2009 sur le thème « Joseph de Maistre, penseur de son temps et du nôtre », réunissant des chercheurs de Russie, de France, de Belgique et de Grande-Bretagne, venus mesurer l’actualité de l’écrivain savoisien, à partir de lectures empruntant à l’anthropologie, à la sociologie, à l’histoire, au droit ou à la littérature.
Le colloque, dont nous reproduisons ici les actes (une publication conjointe des textes en langue russe est également prévue pour 2013), se proposait donc d’explorer à la lumière de l’histoire passée et présente les lignes de force intellectuelles qui composent la figure aussi imposante que problématique du comte Joseph de Maistre. À cette fin, plusieurs approches étaient possibles : par la biographie d’abord, qui voit le diplomate exilé à Saint-Pétersbourg confronter, l’un des tout premiers Européens en cela, les idées occidentales avec la tradition russe ; à travers le contexte ensuite, qui replace la pensée en son époque ; via l’actualité aussi, par laquelle l’œuvre du chambérien apparaît comme une source possible de réflexions parfois éloignées de son conservatisme contre-révolutionnaire.
Enfin, ce colloque entendait montrer comment et dans quelle mesure au juste la pensée de Joseph de Maistre annonce, et même préfigure, certains enjeux conceptuels ou mentaux de notre modernité la plus contemporaine. Or, vivante et actuelle, paradoxalement actuelle, la vision maistrienne du monde l’est dans la mesure où elle privilégie, davantage qu’on n’a voulu le voir jusqu’ici, un discours du fonctionnement immanent des êtres et des choses, du lien social, de l’histoire ou de l’idéologie, et cela hors des récits de légitimation politiques, philosophiques ou religieux (que Lyotard appellerait les « grands récits »). Aussi, souligner la modernité de cette pensée, c’est montrer à quel point certaines de ses réflexions, sur la violence, la guerre, le pouvoir, l’autorité, l’idéologie, le préjugé (ou la croyance, dans sa face positive), l’œuvre (d’art ou de pensée), la langue, l’auteur ou l’écrivain notamment, restent, aujourd’hui encore, et plus que jamais, de circonstance.

Poids 333 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

Kohlhauer Michael

Thème du livre

Littérature

ISBN-13

978-2-919732-08-1

ISSN

0184-7015

Date de parution

2013

Pagination

232