Langue des signes, surdité et accès au langage

25,00 

Ce livre part de situations concrètes, se nourrit d’exemples pratiques multiples. Il privilégie une approche pragmatique et dessine les contours théoriques constructivistes permettant d’embrasser sans hiatus les questions linguistiques et donc sociales qui traversent toute réflexion et toute pratique professionnelle sur et au sein de la surdité.

Rupture de stock

C’est avec une réflexion longuement mûrie au cours d’années d’expérience où s’entrecroisent les combats pour la reconnaissance de la langue des signes, la pratique professionnelle de l’interprétation, la formation d’interprètes et d’enseignants auprès des sourds que Philippe Séro-Guillaume aborde ce sujet.

Ce livre part de situations concrètes, se nourrit d’exemples pratiques multiples. Il privilégie une approche pragmatique et dessine les contours théoriques constructivistes permettant d’embrasser sans hiatus les questions linguistiques et donc sociales qui traversent toute réflexion et toute pratique professionnelle sur et au sein de la surdité et au-delà.

La clarté de l’exposé permet au lecteur d’aborder la question linguistique – et c’est peut-être la première fois qu’un exposé aussi complet l’aborde ainsi – sans se laisser enfermer dans le débat idéologique qui, en matière de scolarité, oppose les tenants du recours à la langue des signes, au nom de la spécificité et de la culture et les partisans de la méthode orale au nom de la norme commune.

Cette troisième édition propose une analyse des composants de la langue des signes assortie d’une transcription utilisant les caractères alphabétiques et de ce fait utilisable quel que soit le média envisagé du stylo à bille au clavier d’ordinateur.

Poids 425 g
Dimensions 15 × 21 cm
Auteur

Séro-Guillaume Philippe

Collections & revues

CNFEDS

Date de parution

2020-04-01