La montagne: pouvoirs et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle

20,00 

La montagne est au cœur de cet ouvrage. Il s’agit de la montagne telle que la voient les historiens, les géographes, les sociologues et les civilisationnistes.

En stock

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

La montagne est au cœur de cet ouvrage. Il s’agit de la montagne telle que la voient les historiens, les géographes, les sociologues et les civilisationnistes. Tout d’abord se pose la définition de la montagne, de prime abord évidente en Savoie où ce texte est publié. Cependant, en portant le regard plus loin, vers d’autres montagnes du monde, jusqu’au Tibet et aux États-Unis, vers des montagnes plus conceptuelles que majestueuses par leur élévation, la définition devient plus complexe. Que dire du monde antique, qui n’est pas un monde montagnard par excellence nbsp;? Qu’il s’est construit malgré la montagne, comme ce fut parfois le cas pour le monde médiéval. Cependant, on voit dans ces chapitres apparaître une montagne qui revendique son existence, son économie spécifique du Moyen Âge aux Temps Modernes et à l’époque contemporaine. Montagne pastorale, montagne de guerre, montagne jalouse de sa langue et de ses dialectes, montagne patrimoniale et touristique, puis montagne revendiquée : ce sont les multiples aspects de la montagne qui sont traités dans cet ouvrage.

Poids 533 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

Berthier-Foglar Susanne, Bertrandy François, Delrieux Fabrice

Collections & revues

Sociétés, religions, politiques

Date de parution

2011-09-15

Pagination

350

Thème du livre

Histoire