Fictions de l’Histoire

18,00 

Pourquoi et comment, en quelles circonstances et selon quelles modalités, la littérature et les arts visuels (le cinéma, la photographie ou la peinture) se mêlent-ils parfois d’écrire l’Histoire?

Le sommaire du livre: Fictions de l’histoire

DOI: https://doi.org/10.57726/vh65-mp04

En stock

Pourquoi et comment, en quelles circonstances et selon quelles modalités, la littérature et les arts visuels (le cinéma, la photographie ou la peinture) se mêlent-ils parfois d’écrire l’Histoire? Ces questions et d’autres encore sont à l’origine des études qui composent le présent volume. Autour d’une réflexion commune sur l’articulation entre l’Histoire (history) et l’histoire (story), les auteurs se proposent d’explorer les voies multiples qui amènent l’écrivain ou l’artiste, de l’Antiquité à nos jours, à transfigurer la matière historique dans l’œuvre d’art. Du côté de l’inscription, par l’emprunt aux discours et récits qui disent déjà l’Histoire (ou, à l’inverse, par la présence des formes et figures de la fiction dont l’historien s’inspire pour écrire l’Histoire). Du côté de la description, à travers notamment les procédés rhétoriques, stylistiques ou narratifs (points de vue, commentaires, discours de paroles ou de pensées, emploi des temps, montage, etc.) qui traduisent la référence à l’Histoire, voire la conscience ou l’expérience historique au sein de la fiction.

Poids 408 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

Kohlhauer Michael

Collections & revues

Ecriture et représentation

ISBN-13

978-2-915797-96-1

ISSN

1774-3842

Date de parution

2011

Thème du livre

Littérature