Femmes face à l’État. Allemagne, Espagne, France, XIXe- XXe siècles

20,00 

Dans Femmes face à l’État (Allemagne, Espagne, France, XIXe- XXe siècles), dirigé et présenté par Stéphanie Chapuis-Després et Florence Serrano, neuf contributeurs et contributrices analysent de manière précise l’opposition de femmes à l’État, que celle-ci ait pris la forme de résistance, dissidence ou encore de militantisme politique.

Sommaire de Femmes face à l’Etat

DOI: https://doi.org/10.57726/9782377410750

En stock

Ce recueil présente et analyse les actions d’opposantes à l’État, vu comme une forme de l’autorité, dans des pays d’Europe Occidentale, tels que l’Allemagne, l’Espagne, la France, et de manière indirecte, le Royaume-Uni, la Suisse, la Belgique… Les travaux présentés dans cet ouvrage rendent compte de modalités et d’expressions de l’opposition à l’État par des femmes: ces actions peuvent, d’une part, se traduire par une forme de violence et, d’autre part, se manifester dans le militantisme, l’action politique ou subversive, individuelle ou au sein de réseaux qui transcendent les frontières étatiques. Le volume dresse ainsi des portraits de femmes politiques, d’artistes, de militantes et de dissidentes, de toutes les femmes ayant manifesté leur opposition à des lois, des décisions étatiques ou politiques. L’action féminine peut, comme celle des hommes, verser dans l’extrémisme politique, de l’anarchisme espagnol à l’extrême droite allemande. Toutes ces formes de contestation face à la puissance de l’État peuvent entraîner des réactions de sa part, qui vont de la répression la plus dure à l’expression d’une certaine indifférence envers des femmes qui, conformément aux stéréotypes liés à leur genre, sont souvent considérées comme inoffensives.

Poids 339 g
Dimensions 23 × 15 × 1 cm
Auteur

Chapuis-Després Stéphanie, Serrano Florence

Collections & revues

Sociétés, religions, politiques

Date de parution

2021

ISBN-13

978-2-37741-075-0

Pagination

228

Thème du livre

Histoire