Des topoï à la théorie des stéréotypes en passant par la polyphonie et l’argumentation dans la langue

20,00 

Hommage est ici rendu à Jean-Claude Anscombre, Directeur de recherches au CNRS, l’un des linguistes français les plus brillants depuis une quarantaine d’années, et parmi les plus charismatiques.

Plus que 1 en stock

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

Hommage est ici rendu à Jean-Claude Anscombre, Directeur de recherches au CNRS, l’un des linguistes français les plus brillants depuis une quarantaine d’années, et parmi les plus charismatiques. Dans la ligne du paradigme autonomiste initié par le Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure au début du XXe siècle, il est l’un des deux co-fondateurs, à la fin des années soixante-dix, d’une conception originale de la pragmatique, dite « pragmatique intégrée » : inscrite dans le système de la langue et dans son fonctionnement. Ce choix théorique le conduit à définir en matière de sémantique une méthodologie également originale : une «linguistique de propriétés» soucieuse de démonstration formelle, impliquant syntaxe, lexique, voire phonologie et métrique. Les dix dernières années voient l’aboutissement de l’ensemble de cette réflexion à la fois rigoureuse, intense et foisonnante par la mise au jour d’une théorie neuve : la «Théorie des stéréotypes», destinée à rendre compte de l’identité des lexèmes et de leur fonctionnement en discours, mais dont on voit dans le présent volume l’extension à d’autres champs d’analyse (morphologie, syntaxe, didactique…) et à d’autres langues (chinois, espagnol, japonais…).

Poids 670 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

Danielle Leeman

Collections & revues

Langages

ISBN-13

978-2-915797-47-3

ISSN

1952-0893

Date de parution

2008

Thème du livre

Linguistique