Communautés nouvelles dans l’Antiquité grecque

20,00 

Les exemples de migrations de populations qui ont fondé de nouvelles cités, créé des groupes associatifs originaux dans l’Antiquité grecque illustrent la variété avec laquelle les Grecs ont répondu alors aux mobilités humaines de toute nature.

En stock

Prix du produit
Montant total des options:
Total de la commande:

Le présent ouvrage regroupe les premières contributions à un vaste programme de recherche réunissant les universités de Savoie et de Grenoble sur l’étude des communautés nouvelles dans les mondes antiques grec et romain. Prononcées à l’occasion de journées d’études tenues au printemps et à l’automne 2012, les sept communications que nous livrons au lecteur permettent d’apprécier comment des groupes d’individus s’insèrent, avec plus ou moins de succès, dans des cadres étrangers. C’est ainsi que, de l’époque archaïque à la période hellénistique, les mouvements de populations mis ici en lumière nous font assister à la fondation (ou à la refondation) de Chios, de Colophon, de Samos et de Thasos, à l’installation de migrants ioniens et cariens dans la vallée du Nil et à Siris, à celle d’étrangers dans la cité d’Iasos en Carie, ou bien encore à l’émergence de groupes associatifs originaux, tels les choachytai et les politeumata , dans l’Égypte lagide. Ces exemples illustrent la variété avec laquelle les Grecs ont répondu aux mobilités humaines, quelles qu’elles furent.

Poids 306 g
Dimensions 15 × 23 cm
Auteur

Delrieux Fabrice, Mariaud Olivier

Collections & revues

Sociétés, religions, politiques

ISBN-13

978-2-919732-16-6

ISSN

1771-6195

Date de parution

2013

Thème du livre

Histoire